Saint-Exupéry
Lycée
MARSEILLE Cedex 15
 

Avant-première du film L’oubli que nous serons

lundi 31 mai 2021, par Mme Saccilotto

Réouverture des cinés et salles de spectacles : on saute sur l’occasion !!

Les ECS1 accompagnés de leur professeur d’espagnol ont pu assister à l’avant première du film "L’oubli que nous serons" en présence du réalisateur oscarisé Fernando Trueba

Nuestra profesora, la Señora Ruiz nos propuso acompañarla a ver en vista previa la nueva película de Fernando Trueba : El Olvido que seremos. Ella nos explicó cuán dura ha sido la violencia en Colombia y cuán significativa era esta película en estos tiempos de manifestaciones.
Recién llegados ante el cine, hemos observado la presencia de algunos colombianos quienes habían venido para sensibilizarnos más al terrible contexto actual de violencia en Colombia.
El olvido que seremos es a la vez el relato de un crimen, la biografía de un hombre, la crónica de una familia y la historia de su país. El hombre es un médico colombiano comprometido en la lucha contra la miseria y la corrupción, que cree en la posibilidad de cambiar la vida de sus semejantes y de construir, gracias a la ciencia, un futuro mejor. El retrato de este padre excepcional es retratado por su hijo Héctor con una admiración y un amor igualmente excepcionales. La Colombia de los 80 parece como una sociedad destrozada por la violencia y las guerras.
Nos quedamos asombrados por el trabajo de Fernando Trueba, que no caricaturizó la violencia en Colombia como podemos verlo en otras series o películas, como Narcos y nos emocionó esta película tan conmovedora.
Queremos agradecer mil veces a Madame Ruiz por permitirnos acompañarla y conocer a este director de cine y ver esta película, que nos marcó de por vida.

Traduction :

Madame Ruiz nous a proposé de l’accompagner voir en avant première le nouveau film de Fernando Trueba : L’Oubli que nous serons. Elle nous avait expliqué combien la violence en Colombie était rude et à quel point ce film serait significatif en ces temps de manifestations qui touchent l’Amérique latine depuis 2019.
Tout juste arrivés devant le cinéma, nous avons remarqué la présence de quelques Colombiens qui étaient venus pour nous sensibiliser davantage au terrible contexte de violence actuel en Colombie.
L’Oubli que nous serons est à la fois le récit d’un crime, la biographie d’un homme, la chronique d’une famille et l’histoire d’un pays. L’homme est un médecin colombien engagé dans le combat contre la misère et l’ignorance, ce libre penseur croit à la possibilité de changer la vie de ses semblables et de bâtir, grâce à la science, un avenir meilleur. Le portrait de ce père d’exception est dépeint par son fils Héctor avec une admiration et un amour tout aussi exceptionnels. La Colombie des années 80 apparaît comme une société déchirée par la violence et les guerres sans merci.
Nous avons été épatés par le travail de Fernando Trueba, qui n’a pas caricaturé la violence en Colombie comme nous pouvons le voir dans d’autres séries ou films, telle que Narcos et nous avons tous les trois été très émus devant ce film si poignant.
Nous remercions mille fois Madame Ruiz de nous avoir permis de l’accompagner et de rencontrer ce réalisateur et de visionner ce film, qui nous a marqués, pour la vie.

 
Lycée Saint-Exupéry – 529 Chemin de la Madrague Ville - 13326 MARSEILLE Cedex 15 – Responsable de publication : Laurent SABATIER
Dernière mise à jour : jeudi 23 septembre 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille