Saint-Exupéry
Lycée
MARSEILLE Cedex 15
 

Le cas particulier de Facebook

vendredi 15 avril 2011

FACEBOOK, RESEAU SOCIAL SUR INTERNET

 

Fondé en février 2004 par Mark Zuckerberg, Facebook était à l’origine un service en ligne destiné aux étudiants américains d’Harvard. Il s’est rapidement étendu aux autres universités américaines, puis au réseau Internet mondial pour devenir un outil social incontournable.

L’objectif de Facebook est de connecter des personnes, qui souvent et surtout au départ, se sont connus dans la vie de tous les jours, off line.

Facebook est donc un réseau social sur Internet qui permet à toute personne possédant un compte de créer son profil et d’y publier des informations choisies. Avec cette communauté d’amis que l’on constitue, jour après jour, on échange des messages, vidéos, photos, personnelles. Facebook favorise au maximum, l’interactivité et propose plusieurs applications intégrées pour lancer des débats, questions, sondages et garder ainsi facilement le contact avec ses amis.

La France compte plus de 19 millions d’inscrits et le succès est très important auprès des jeunes.

LIMITES ET PERSPECTIVES

 Facebook et notre vie privée

Ce réseau présente néanmoins des limites qui doivent tous nous rendre vigilants.

En effet, en quelques instants et en seulement quelques clics l’internaute peut renoncer à une partie de sa vie privée.Celle-ci se trouve alors exploitée par d’autres et même mise aux enchères. Elle peut être achetée par les multinationales qui regroupent toutes les informations que vous mettez sur Facebook afin de constituer un profil complet. Ce profil inclut vos habitudes, vos envies et mêmes vos convictions les plus profondes : tout ce qui vous concerne est désormais commercialisable.

Certaines entreprises utilisent même Facebook pour collecter des informations sur leurs employés tandis que des recruteurs s’en servent pour leur sélection de candidats :

Les informations publiées peuvent donc être lues et utilisées par des personnes à qui elles n’étaient pas destinées au départ.

Des dérives : l’exemple d’un professeur insulté par un élève sur ce réseau social.

De nombreuses dérives se produisent et alimentent les critiques comme la rubrique des faits divers des journaux. Entre fête de jeunes, mise sur pied via Facebook, qui a mal tournée et suicides annoncés sur le réseau qui se réalisent ou pas, les cas se multiplient. De nombreuses entorses à la vie privée d’autrui sont commises en utilisant cet outil : en voici un exemple.

En tapant son nom dans le moteur de recherche Google, un professeur du Sud de la France découvre l’acharnement dont il fait l’objet par l’un de ses anciens élèves qui est allé jusqu’à lui dédier un groupe sur Facebook. Le jeune internaute y critique le contenu des cours, sa tenue vestimentaire, le tout agrémenté de quelques insultes. Blessé, il décide de porter plainte contre Gaëtan, un Cagnois de 19 ans. Finalement, les poursuites judiciaires ont été abandonnées, le professeur ayant reçu de la part de son ancien élève une lettre d’excuse. Les propos injurieux ont été récemment retirés de la toile suite à de multiples courriers de l’avocat de Gaëtan à Facebook et Google. Le lycéen risquait une amende de 12.000 euros pour diffamation.

Vers plus de sécurité ?

Facebook est régulièrement confronté à des problèmes lié à la protection des données personnelles sur son réseau : l’entreprise réfléchit donc à des solutions. Ainsi, McAfee, proposant des solutions de sécurité et de protection, et Facebook sont partenaires depuis janvier 2010 dans le but de renforcer la sécurité informatique du site. L’entreprise a également ouvert une partie sécurité sur son site. Cependant la même année, le site a connu plusieurs failles de sécurité. En voici deux exemples :

→ 24 avril 2010, un hacker met à la vente l’accès à 1500000 comptes Facebook, des identités manifestement volées aux utilisateurs ;

→ 6 mai 2010, une faille de sécurité a permis à tout internaute de voir les conversations d’autres membres en train de discuter avec leurs contacts via la messagerie instantanée du site.

De gros progrès restent encore à faire et la vigilance de tous est nécessaire.

ROLE DE FACEBOOK AUPRES DES JEUNES : L’EXEMPLE DES ELEVES DU LYCEE ST-EXUPERY

Résultats d’un sondage réalisé sur deux classes : une première STG et une terminale S

Deux classes ont été interrogées pour recueillir des informations sur l’utilisation de Facebook. Il en ressort que, sur un effectif de 42 élèves présents de 15 à 20 ans, seulement 6 élèves ont déclaré ne pas avoir de compte Facebook.

Les détenteurs de compte Facebook disent passer de 2 à 4 heures par jour sur leur ordinateur et plus de la moitié de ce temps à modifier leur mur Facebook ou à parcourir celui de leurs amis. Ils y vont également pour jouer à des jeux via le site, regarder des vidéos…

La quasi-totalité des élèves « facebookeurs » ont tous des photos d’eux sur leur profil mais leurs seuls amis ont l’autorisation de les voir. Le reste des élèves interrogés, 10%, se dit plus prudent et ne met en ligne aucune photo.

A l’inscription, tous les élèves ont mis de fausses coordonnées. Pourtant, paradoxalement, très peu peuvent énoncer les risques auxquels on s’expose et auxquels on expose notre vie privée sur Facebook. Ils invoquent ainsi le fait que les photos ou vidéos peuvent être récupérées ou détournées mais ne savent pas vraiment de quoi il en retourne. Il y a un vrai manque d’informations sur le sujet (voir article « Notre vie privée sur la toile »).

Pour conclure

Il semble donc que les élèves interrogés restent prudents et conscient du danger qu’il existe à trop dévoiler sa vie privée dur Facebook. Il ressort également des témoignages recueillis que cet outil exerce une forte attraction sur les élèves, quel que soit leur âge ou leur sexe. Ils y passent en effet une grande partie de leur temps consacré aux loisirs.

 ADOUANE Vanessa, AIMECHE Sarah, AZZOUG Ryma,

GUESSELE Micaella & MBAE Fayima, 2nde14

 
Lycée Saint-Exupéry – 529 Chemin de la Madrague Ville - 13326 MARSEILLE Cedex 15 – Responsable de publication : Laurent SABATIER
Dernière mise à jour : jeudi 23 septembre 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille