Saint-Exupéry
Lycée
MARSEILLE Cedex 15
 

Le Mont Valérien

jeudi 29 mai 2008

Le Mont Valérien est une colline culminant à 162 mètres, située à quelques kilomètres à l’ouest de Paris. Durant la seconde guerre mondiale, elle fut le lieu d’éxécution de résistants. Au final plus de 1000 fusillés ont été identifiés.

C’est pour cela qu’après la libération le Général De Gaulle président du Gouvernement provisoire de la République Française signe un décret prévoyant la construction d’un mémorial de la France combattive. Celui-ci fut appliqué peu après son retour au pouvoir et le 18 juin 1960 fut inauguré le Mémorial de la France combattante et à cette date là tous les ans une cérémonie commemorative est organisée.

L’esplanade du monument fait plus de 10 000 m². Un mur de 150 m de long, en grès rose, est accolé au Mont Valérien. Le long du mur, 16 sculptures différentes, en bronze, symbolisent les différentes formes des combats pour la Libération.

Personnellement deux de ces sculptures nous ont particulièrement marquées.

La première est la sculpture nommée : "Déportation" d’Henri Lagriffoul

 

Des mains essayent d’arracher les barbelés qui lacèrent un cœur torturé : ce sont celles des déportés qui, pour actes de résistance ou parce qu’ils sont juifs, sont envoyés dans les camps, où beaucoup trouveront la mort.

Cette sculpture comme vous pouvez le voir est très forte émotionnellement puisque à travers ce coeur c’est le coeur d’un être humain qui est détruit pour une cause qui n’est pas justifiée : son appartenance religieuse ou ses idées politiques.

La seconde est intitulée : "Action " d’Alfred Janniot

Cette sculpture symbolise l’appel du 18 juin 1940 : Marianne représentant la France tient une épée. Elle serre son fils qui représente les patriotes français morts pendant la guerre. Une main essaye de la faire tomber, allusion à la création du bloc résistant.

Cette sculpture est aussi très forte puisque Marianne est la figure même des personnes résistantes. Elle est émue par la mort des ses compatriotes mais à travers son visage, on remarque cette envie de libérer les siens et non la peur. Malgré les morts et les difficultés representées par la main qui essaye de la faire chuter, elle continue à avancer et par son dévouement montre le bon exemple aux siens.

 

Faouza Ali - Laury Hassani

 

 
Lycée Saint-Exupéry – 529 Chemin de la Madrague Ville - 13326 MARSEILLE Cedex 15 – Responsable de publication : Laurent SABATIER
Dernière mise à jour : vendredi 3 septembre 2021 – Tous droits réservés © 2008-2021, Académie d'Aix-Marseille